Soirée « Sommeil, le grand réparateur »

01/06/2016 20:22
posted by am.frechin

La soirée du 12 mai 2016 fut animée par Isabelle Théate et Sylvie Ruscart.

Après avoir constaté combien le sommeil était indispensable à notre équilibre tant physique que psychologique, c’est la façon dont il fonctionne qui a été exposée.

Tous les mammifères ont des cycles de sommeil de 90 à 120 mn environ.

Chaque individu a une durée de cycle qui lui est propre, du début à la fin de sa vie, le nombre de cycle nécessaire à un bon sommeil réparateur dépendant aussi de chacun et des différentes phases de vie traversées.

Nous avons appris que le sommeil profond, celui qui repose le corps et le répare, occupe environ 25% de notre temps de sommeil et qu’il n’est principalement présent que dans les 2 premiers cycles et  est quasiment inexistant ensuite, laissant la place à des phases de sommeil léger ou de sommeil paradoxal (celui des rêves).

Ont ensuite été évoqués les nombreux facteurs pouvant perturber notre sommeil  et leurs conséquences sur notre santé puis quelques moyens à notre disposition pour les éliminer ou les contourner :

Isabelle nous a parlé de différentes plantes sédatives, pour gérer le stress selon ses manifestations, les réveils nocturnes selon leurs horaires ainsi que de quelques huiles essentielles calmantes à vaporiser avant le coucher.

La soirée s’est clôturée sur un exercice de relaxation, basé sur la respiration et les sensations corporelles, préparant chaque participant à une bonne nuit dans la détente.

Soirée « de la peau au toucher »

10/03/2016 18:04
posted by am.frechin

La soirée du 10 mars 2016, animée par Isabelle THEATE et Micheline PAPOUGNOT, et ayant pour thème « de la peau au toucher » a débuté par un exercice ludique pour se confronter à notre sens du toucher que nous utilisons tous les jours.

Il fallait reconnaître, par nos mains, par notre toucher, des objets ou ingrédients alimentaires , dissimulés dans des petits sacs. L’expérience a bien fonctionné et a permis une dynamique parmi les participants.

Puis Isabelle THEATE nous a parlé de la peau , cet organe de l’émotion et du toucher, est celui qui se développe le plus tôt et le dernier qui nous reste en fin de vie. Zone d’échange entre l’intérieur et l’extérieur de notre corps, la peau est un organe de communication.

La notion de toucher ne se limite pas à l’approche matérielle de la sensation, il inclut aussi l’aspect affectif ou émotionnel. Le toucher, notre premier mode de communication, réveille la vie dans notre corps, symbolise le mouvement vers l’autre, le partage. Il est la symbolique du donner et du recevoir. Il est présent dans divers domaines de la vie : soins du corps, thérapies, en institution (hôpital, maison de retraite, psychiatrie…), en accompagnement de fin de vie.

Le débat s’est terminé par deux exercices d’automassage et un temps pour soi de respiration.

Idée de mélange d’huiles pour un massage-bien-être :

Dilution : 5 % HE (huile essentielle) dans une huile végétale soit 10 gouttes d’HE pour 5ml d’HV ou 60 gouttes pour 30 ml. Pour les enfants, seulement 1%, soir 15 gouttes pour 50 ml. Toujours vérifier qu’il n’y a pas d’allergie.

Mélange détente : HE orange douce, lavande, ylang ylang avec HV noisette

Mélange ciblé : HE eucalyptus citronné (articulaire), laurier noble (antalgique), mandarine (angoisse) avec HV abricot

Livres conseillés

« Le toucher libérateur  » et « la relation d’aide par le toucher » de Jean-Louis Abrassart

« Le moi-peau » de Anzieu

 » Les cicatrices émotionnels  » de Clyde W. Ford

Revue « Cerveau et Psycho » de février 2016

soirée « mieux vivre sa sexualité »

15/12/2015 18:21
posted by am.frechin

C’est un auditoire nombreux et intéressé qui a assisté à la conférence débat animée par trois thérapeutes Anne Billard, Anne-Marie Fréchin, et Isabelle Théate, sur le thème de « Vivre sa sexualité ».
Après une présentation de l’approche de la sexualité dans l’histoire humaine nous avons évoqué la question de l’orientation sexuelle, la différence du ressenti des femmes et des hommes dans leur vécu sexuel et par rapport aux questions de désir et plaisir sexuel, au cours des différents âges de la vie et le tout dans un discours très ouvert avec le public.
Nous avons présenté les diverses thérapies proposées par les intervenantes en fonction du cadre dans lequel se déroule les consultations, c’est-à-dire en individuel, en couple ou en sexothérapie.
Les questions furent nombreuses et pertinentes, sans tabou mais pour une meilleure compréhension du lien que nous tissons dans le couple sexuel et de la nécessité lorsque le couple va mal de rechercher un accompagnement thérapeutique pour comprendre notre fonctionnement et le transformer dans un schéma plus harmonieux.
Il a été aussi question du « polyamour » puisque une participante a souhaité des précisions sur cette pratique.
En conclusion dans une ambiance chaleureuse malgré le propos délicat, thérapeutes et public ont savouré ensemble ce débat convivial et instructif dont chacun est reparti enrichi des propos partagés.
Une bibliographie vous est proposée par les thérapeutes :
« Le nouveau traité des caresses » Dr Gérard Leleu
« Femmes désirée, femme désirantes » Dr Danièle Flamenbaum
« Le nouveau rapport Hite » Shere Hite (sexualité des femmes)
« La danse du couple » Serge Hefez et Danièle Laufer
« l’aventure amoureuse » Jean-Francois Vezina

Soirée « accueuillir ses émotions »

08/11/2015 23:21
posted by am.frechin

Jeudi 8 Octobre, à 20h, s’est tenue la soirée Ressources & Vous sur le thème « Accueillir ses émotions ».

La salle de projection de l’Ancien Collège  s’est remplie d’un public ouvert et curieux, venu pour écouter et partager.

Après une petite expérience intérieure individuelle sur l’accueil des émotions de la journée, le dialogue entre thérapeutes et public s’est installé.

Chacun a pu, s’il le souhaitait, donner une définition personnelle de l’émotion : un mouvement intérieur, une réaction d’adaptation, un élan sain et salutaire, mais qui parfois submerge.

Plusieurs thèmes ont pu été abordés, au fil des questions et des expériences partagées : le cerveau limbique siège de la mémoire émotionnelle, la différence entre émotion et sentiment, et le rôle des croyances et des cadres de référence dans tout cela.

Puis c’est la notion d’  « accueil » qui a été discutée. Accueillir une émotion,  lorsqu’elle est désagréable, ce n’est pas si simple ! Ce fut l’occasion d’expliquer qu’  « accueillir » ne veut pas dire « être d’accord », mais plutôt s’  « autoriser à ». S’autoriser sans se juger à être dans une émotion même désagréable et s’autoriser également à tout mettre en œuvre pour changer cela.

Chacun a pu également partager sa manière personnelle d’accueillir ses émotions.

Après un temps de repos, à l’écoute d’un texte sur le Chemin de la Vie de Michel Odoul  (extrait du Livre « Dis-moi où tu as mal, je te dirai pourquoi »), tout le monde est rentré apaisé pour une bonne nuit de sommeil.

Soirée « Tout va trop vite! »

21/06/2015 09:03
posted by am.frechin

La soirée mensuelle Ressources & Vous s’est tenue jeudi 11 Juin à l’Ancien Collège à Montauban, sur le thème « Tout va trop vite ». Après une introduction en musique sur les paroles et le rythme de « La Valse à mille temps » de Jacques Brel, trois thérapeutes de l’association : Dorothée Alliot Gonçalves, Micheline Papougnot et Christina Winkler ont proposé de suivre une réflexion articulée autour de quatre questions : Quelle est l’histoire de notre rapport au temps ? Pourquoi aime-t-on l’accélération ? Quelles sont ses effets sur notre Etre ? Comment faire autrement ? Notre rapport au temps, aujourd’hui, est marqué par une progressive accélération du rythme de vie, nous sommes dans l’ère de l’instantanéité, de l’immédiateté… d’où le sentiment d’être submergé, dans le tourbillon.

On pourrait se dire qu’il serait simple de se calmer, de prendre le temps dès qu’on se sent stressé, irritable ou fatigué… c’est sans compter sur nos « paramétrages ». Nous sommes soumis à des influences sociétales, culturelles. Et puis, l’accélération, nous aimons ça ! On se sent alerte, actif, enthousiaste. Faire vite améliore l’humeur. Dans ces conditions culturelles, émotionnelles, physiologiques, difficile de ralentir. On ne connaît, dans notre quotidien, plus ou que très peu de périodes d’attente et de contemplation. Ces périodes sont vécues comme ennuyeuses et/ou angoissantes. Pourtant, on sait que ces périodes d’apparente inactivité ne sont pas des périodes de vacuité cérébrale. Ce sont lors de ces périodes que les contenus mentaux se réorganisent, de relient, s’intègrent, elles sont donc essentielles. L’horizon à court terme, les valeurs de flexibilité et d’instantanéité nous empêche d’être dans un sentiment de continuité de soi. Dans une existence de zapping, où l’on survole plutôt qu’on ne s’attarde, on peut se sentir éparpillé, perdre le fil conducteur qui donne un sens à notre vie. La pression du temps fait obstacle à la réflexion profonde et à la création. Pour rêver, imaginer, se projeter, il faut du temps. Cette pression du temps nous amène à vivre comme des machines. « Je suis en surchauffe », « je tourne en rond », « je pète les plombs », jusqu’au « burn out » lorsque les circuits crament. Tout ceci nous amène au sentiment d’être dépossédés de nous-mêmes. Alors, si « tout va trop vite », comment reconquérir le calme et la lenteur ? Comment redevenir maître de son temps ? Comment se réapproprier son temps sans se débrancher du monde ? Il ne s’agit pas de condamner la société moderne mais simplement apprendre à éviter les excès. Trouver un équilibre entre vitesse et lenteur. Voici quelques pistes : Distinguer ce qui est urgent, de ce qui est important. Réapprendre à attendre et se sentir frustrés. Cultiver le long terme : attendre la récolte du potager, consommer les produits de saison, économiser pour acheter, … Accorder son rythme à celui de notre corps. Notre rythme naturel est celui de la respiration, un outil précieux pour retrouver calme intérieur, et sentiment d’exister.

Soirée « les addictions »

21/05/2015 09:34
posted by am.frechin

Lors de sa dernière soirée du jeudi 7 mai à l’ancien collège, trois thérapeutes de l’association  « Ressources& vous », Anne-Marie Fréchin, Catherine Jarousse, Sylvie Ruscart,  ont présenté et échangé avec le public autour du vaste thème de l’addiction. Ces addictions, qu’elles soient liées  à une substance (alcool, tabac, drogues, médicaments… ) ou comportementales (jeu de hasard, jeux vidéos…), entraînent une dépendance et une perte de liberté de l’individu. C’est un véritable cercle vicieux dans lequel est pris la personne dépendante, ne pouvant s’empêcher de consommer  et quelqu’en soient les conséquences.

Que se passe t’il dans notre cerveau quand une substance comme le tabac ou l’alcool lui est procuré régulièrement, la conférence a permis de mieux comprendre comment le phénomène de dépendance se met en place d’un point de vue chimique et se maintient de façon « naturelle ».

A quel moment le plaisir de manger devient- il un trouble du comportement alimentaire, peut-on être addicts au chocolat, quelle est la place de nos histoires familiales dans ces phénomènes, y’a-t-il des gènes de l’addiction et est ce alors une fatalité ? Autant de questionnements qui sont venus étayés les dires des conférencières…comment se met en place le phénomène addictif, quelles peuvent en être les causes et les origines des addictions, différentes hypothèses ont été évoquées, toujours dans l’objectif d’apporter une information qui permet de mieux comprendre le phénomène afin de s’en libérer.

Des clés et des pistes concrètes  afin de se libérer des phénomènes ont aussi été apportées, de façon aussi vivante que possible, où chaque thérapeute a fait part de sa spécificité…La bonne solution pour se libérer d’une dépendance est celle qui fonctionne à un moment donné pour un individu donné. L’essentiel était d’informer, d’en discuter, de s’enrichir d’approches différentes dans un état d’esprit d’ouverture.

La prochaine soirée de l’association « ressources &vous » qui clôturera le cycle de l’année scolaire sera sur le thème « tout va trop vite » le jeudi 11 juin à 20h.

Soirée : « La gestion du poids au naturel »

28/03/2015 16:59
posted by am.frechin

Cette soirée, co-animée par Philippe Carol, praticien de médecine chinoise, Nadine Mangeat, sophrologue, et Isabelle Théate, phytothérapeute, s’est déroulée le jeudi 12 mars 2015.

Ce soir-là  il n’a pas été question de régime mais de la façon dont il est possible d’agir pour que notre corps soit à son poids de forme et y reste, en adoptant une meilleure hygiène alimentaire sur le long terme.  Des participants intéressés et réactifs ont fait de cette soirée une belle occasion d’échanger, notamment sur la diététique occidentale et orientale.

En médecine chinoise, le surpoids est analysé comme un déséquilibre énergétique. La notion de calorie n’existe pas et les aliments sont classés suivant leur nature, leur saveur, leur tropisme et leur direction. C’est la combinaison de ces éléments qui favorise ou non la prise de poids.  En phytothérapie, les principes sont différents, mais l’objectif est le même : aider le corps à rétablir son équilibre. Avec l’aide des plantes, les cures saisonnières de drainage et  l’adoption d’une alimentation détoxifiante permettent de fait à l’organisme de mieux éliminer et de mincir naturellement.

Enfin, comme le corps n’est rien sans l’esprit,  la soirée s’est conclue sur la présentation de l’aide que peut apporter la sophrologie dans une démarche d’acceptation de son poids, et sur une séance de sophrologie de groupe ciblée sur l’alimentation et sur la visualisation de la digestion.

Conseils de lecture :

« Se soigner toute l’année au naturel. » Dr Jean-Christophe Charrié. Prat Editions

« Naturo-famille, 100 petits maux de la vie quotidienne traités par les plantes. » Nathalie Grosrey-Lajonc. Albin Michel

Soirée « L’intuition »

10/02/2015 22:17
posted by am.frechin

Combien de fois avez-vous ressenti que votre première impression était la bonne ? Avez-vous écouté cette sensation ou au contraire êtes-vous passés outre ce que vous disait votre instinct ?

L’intuition est disponible en chacun de nous. Grâce à elle, nous percevons le monde, les autres et nous-mêmes d’une manière différente, en dehors de nos schémas de logique habituelle.

C’est une source d’information, qui peut nous guider au quotidien.

Nicole Gineste évoquera comment son propre ressenti peut l’aider dans sa pratique professionnelle. Nadine Mangeat vous donnera des indices comment reconnaître l’intuition et des conseils pour la développer. Anne-Marie Fréchin vous dira comment percevoir son  intuition peut ramener à un état de mieux-être psychique.

Vous allez pouvoir en débattre lors de notre conférence-atelier le jeudi 9 avril 2015, à l’Ancien Collège de Montauban, dans la salle de projection à partir de 20h. Anne-Marie FRECHIN, psychothérapeute, Nicole GINESTE, praticienne de relaxation psycho corporelle et Nadine MANGEAT, sophrologue, co-animeront cette soirée.annonce de la soirée en préparation.

 

 

Soirée « L’amour, un besoin vital »

08:47
posted by am.frechin

L’Amour, un besoin vital, tel fut le thème de notre soirée mensuelle ce jeudi 5 février, animée par Dorothée Alliot, Catherine Jarousse, Christina Winkler.
C’est dans l’accueil de l’amour filial que le bébé noue la première relation avec ses parents, le petit enfant va se construire dans le regard que porte sur lui les adultes qui l’entourent et ses petits camarades, l’adolescent va découvrir le désir amoureux et l’adulte perpétuera ce besoin de reconnaissance, d’estime de soi, de partage dans sa relation avec son partenaire.
C’est dans le lieu sécure de son cabinet que le psychothérapeute accompagne son patient sur le chemin de la guérison intérieur, souvent blessé par ce que l’enfant a intégré comme un manque d’Amour.
Don Miguel Ruiz, dans son livre « La Maitrise de l’Amour » écrit:
« De même que notre corps est fait de cellules, nos rêves sont fait d’émotions: l’une est la peur et toutes les émotions qui en découlent, l’autre est l’Amour et tous les sentiments qui en résultent. Les proportions entre la peur et l’Amour changent selon les individus, mais la relation reste principalement fondée sur la peur. »
A chacun d’entre nous d’accepter notre peur fondamentale et de cheminer en conscience vers davantage d’amour de soi.

Soirée : « Les différentes dimensions de l’être »

22/12/2014 18:46
posted by am.frechin

Cette soirée, co-animée par Anne-Marie Fréchin et Christina Wikler, toutes deux psychothérapeutes, s ‘est déroulée le jeudi 8 janvier 2015.

Nous sommes par nature multiples, identifiés tour à tour à nos sensations physiques, nos émotions, nos désirs, notre mental… Nous visitons ces différentes dimensions, nos différentes composantes au gré des évènements, pourtant nous sommes plus que la somme de ces composantes, nous sommes des individus uniques qu’il est difficile de définir car il y’aura toujours un aspect de nous qui échappera à toute description que nous pourrions faire.

Au-delà du comportement sur tous les plans, nous pouvons faire l’expérience de quelque chose de plus profond, de notre nature, notre être. C’est à partir de là que nous pouvons expérimenter notre liberté d’être et de faire, mobiliser notre volonté pour laisser s’exprimer en partie ce qui existe en nous. Lorsque nous sommes submergés par nos émotions et notre mental, c’est au coeur de notre être que nous pouvons retrouver la tranquillité et le moyen de nous orienter dans notre vie en accord avec nous-mêmes.

Pour illustrer cela, Anne-Marie Fréchin a présenté la figure de l’étoile de Roberto Assagioli, et Christina Winkler la courbe du contact en Gestalt-thérapie.

Ce sont deux modèles parmi d’autres qui permettent d’expérimenter une meilleure connaissance de soi et de trouver un apaisement du mal-être existentiel.

L’équipe de thérapeutes de « Ressources et vous » a choisi ce jeudi 8 janvier 2015 d’allumer une bougie, symbole de recueillement, de souvenir, mais aussi de vie et d’espoir, en lien avec les attentats de la veille.

 

 

Nous Contacter
4 allées Mortarieu
82000 Montauban
Téléphone:   +33 06 60 26 18 79
E-mail: contact@ressourcesetvous.eu
Nous Soutenir, nous rejoindre